« Et le clignotant, c’est pour les chiens » ? Si l’expression fait sourire, la réalité est beaucoup moins réjouissante. Il est difficile de déterminer si le clignotant est de moins en moins utilisé. En revanche, il est clair que son usage n’est pas systématique.

  1. Se faire comprendre des autres
  2. Ce que dit le Code de la route

clignotant

 

En 2014, une étude de la SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) a montré qu’un tiers des conducteurs ne mettait pas toujours son clignotant pour annoncer son intention de dépasser quand plus de la moitié ne le mettait pas en se rabattant.

 

Se faire comprendre des autres

Au volant, le principal moyen pour communiquer et vous faire comprendre des autres usagers, c’est le clignotant. Les règles d’utilisation du clignotant sont simples : dès que vous vous apprêtez à changer de direction, il faut actionner le clignotant.

 

Le chiffre 6,6%

En 2014, 6,6 % des accidents impliquaient au moins un véhicule effectuant une manœuvre de dépassement. Ces accidents ont occasionné 6 % des tués (193 tués)

 

Utilisez votre clignotant quand…

Attention : n’oubliez pas l’angle mort : un deux-roues peut s’être approché de votre véhicule sans que vous ne le voyiez.

giratoire

Avez-vous une parfaite maîtrise de l’usage des clignotants dans les carrefours giratoires ? Révisez vos connaissances.

Ce que dit le Code de la route

Ne pas utiliser son clignotant vous expose à une amende de 35€ et un retrait de 3 points au permis de conduire.

En 2014, ont été établies :

News Letter

inscription la newsletter

sécurité routière au maroc

La route est un ESPACE COMMUN que l’on doit PARTAGER en toute SECURITE. Tant qu’il y aura des morts et des blessés, La Sécurité Routière et tous les acteurs de ce secteur mettront tout en œuvre pour rendre les routes plus sûres et responsabiliser ses usagers, quels qu’ils soient.